Henry VIII, jeune roi plein d'ambition, prend le trône d'angleterre. C'est un regne plein d'intrigues qui se prépare.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Journée de liesse chez les Boleyn [ Anne et Charles ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Anne Boleyn
    Lady Greensleeves

MESSAGES : 268
DATE D'INSCRIPTION : 21/11/2010
AGE : 26
LOCALISATION : France


Feuille de personnage
STATUT RP: On
RELATIONS:
MessageSujet: Journée de liesse chez les Boleyn [ Anne et Charles ] Jeu 25 Nov - 2:27

Du bruit, c’est la première chose que j’entendis ce matin. Le soleil venait à peine de se lever que toutes la maisonnée s’agitait déjà. Je n’aimais pas particulièrement me lever à l’aube, bien que je ne fusse pas du genre à flâner toute la journée entre mes draps blancs. Alors que je me tournais pour mettre ma tête sous l’oreiller si doux, j’entendis la porte s’ouvrir. Soupirant, je me tournais pour voir qui venait d’entrer. Avant même d’avoir eu le temps de me retourner totalement, je sentis le poids de quelqu’un en bas du lit. Cela ne pouvait être que mon cher frère, Georges. Il avait l’habitude de se mettre ainsi, en attendant que je lui parle. Quand nous étions petit et que la nuit, j’avais peur, il se mettait ainsi, pour me rassurer des heures durant. Mais en cet instant précis, et je pouvais le voir assez clairement sur son visage, il ne s’agissait pas de venir me réconforter mais bien de se moquer de moi. Qu’avait-il encore ? Surtout pour venir se moquer de moi de bon matin. Le regardant d’un air interrogateur, je le vis sourire doucement avant de dire :

    GEORGE : Nombreux sont les jeunes damoiseaux qui attendent votre arrivée avec impatience, il vous voit comme une sorte d’idéal. Pourtant, s’ils vous voyaient tels que je vous vois ce matin, beaucoup déchanteraient rapidement.


Attrapant mon oreiller, je lui donnais un grand coup dans la tête. Je le savais qu’il allait dire une bêtise. Lui faisant signe de quitter ma chambre tout de suite, je me levais doucement, m’asseyant sur le bord du lit. Par la fenêtre je pouvais entrevoir les préparatifs pour cette après midi. Mon père et mon oncle avaient décidés d’organiser une chasse avec plusieurs nobles du royaume. Le gibier courrait à profusion dans les bois, mais je présentais qu’il y avait une autre raison sous cette chasse. Mon oncle avait toujours des idées bien établies sur la manière dont devait fonctionner toute chose. Alors peut être avait il décidé de me trouver un parti intéressant.
Me levant doucement, je me dirigeais vers ma garde robe, l’ouvrant avec délicatesse. Je voulais choisir une robe qui me rende splendide mais qui serait à la fois confortable pour monter à cheval. Beaucoup de femmes décidaient de monter de côté, pour ne pas abimer leurs habits, pour ma part je trouvais cela d’un inconfort très particulier.
Optant au final pour une robe grise et noire, qui mettait en valeur ma taille de guêpe. Me dirigeant vers ma coiffeuse, je m’assis sur la chaise, m’observant dans le miroir. J’avais bonne mine, ce qui était plutôt une bonne nouvelle au vu du nombre d’heures que j’avais passée éveillée. Passant quelques traits de maquillage, j’ouvris mon coffre à bijoux. J’aimais les colliers, ils m’étaient mon cou en valeur à ce qui paraissait. J’avais en effet un cou très allongé que tous les types de colliers embellissaient.

Demandant de l’aide, je m’habillais tout en pensant aux invités de la journée. Beaucoup de Lords, beaucoup de gens de la Cour, quelques français. Je ne connaissais que très peu de personne de la Cour Anglaise ayant passée du temps en France principalement ou dans cette demeure. Une fois mon corset bien serré, je vérifiais rapidement que je pouvais respirer normalement et sortit de ma chambre. Mon frère attendait devant ma porte, se moquant du temps que je pouvais passer à me préparer. Que voulait-il, je suis une femme. Je ne pouvais me montrer au regard des gens sans avoir un minimum de préparation derrière moi.
Descendant les escaliers, je saluais mon père qui était dans la salle de réception. Il discutait avec un jeune homme que je ne connaissais pas mais qui était fort remarquable par sa tenue. Il faisait très sur de lui, imbu de sa personne même. Un visage d’ange cachant surement une conscience de démon. L’ignorant totalement, je me dirigeais vers la porte qui menait directement au parc. Il y avait déjà beaucoup de gens dans la pelouse, rigolant, écoutant la musique. Saluant quelques visages familiers, je m’avançais vers la piste de danse pour entamer une danse des plus compliqués, parmi mes préférées.

Une fois celle-ci finie, tout sourire, je saluais les gens qui m’applaudissaient et décidais de m’éloigner du bruit. Il y avait au fond du parc, un arbre avec un banc au dessous. C’était un endroit calme ou j’aimais aller me reposer dans l’après midi. Marchant doucement, totalement perdue dans mes pensées, je ne m’étais pas rendue compte que quelqu’un me suivait. Pourtant alors que je me tournais pour m’assoir sur le banc de pierre blanche, je tombais nez à nez avec un jeune homme. Le même orgueilleux qui parlait avec mon oncle. M’éloignant de lui, je m’assis sur le banc délicatement, détournant mon regard de lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Journée de liesse chez les Boleyn [ Anne et Charles ] Mar 7 Déc - 3:53

    Ce fut avec étonnement que la veille à la Cour Thomas Boleyn et le Duc de Norfolk s'installèrent à sa table pour converser. Charles et Margaret la soeur de Henri se regardèrent dans les yeux. Ils n'étaient pas dupe ses deux là désiraient quelques choses. Le Duc de Suffolk demanda à son épouse d'aller danser pour profiter de la soirée. Madame ne voulaient point laisser son mari entre les mains de ses charlatans mais, Charles se faisait insistant. Après un soupire Margaret partit sur la piste de danse où elle y retrouva son frère le temps d'une danse traditionnelle. Le duc regarda la famille Boleyn attendant qu'ils parlent. Ces derniers désirèrent l'inviter demain à la chasse. Avec plaisanterie Charles demanda de quelles chasses s'agissait-il , sous-entendant qu'il songeait à une chasse dans le domaine politique. Ses deux là étaient des vautours et même s'ils démontraient le contraire, il ne les croyait pas. Cependant, le duc accepta un peu de divertissement ne ferait pas de mal ! Il verrait si les Boleyn savent s'amuser. Norfolk et Boleyn se levèrent de table pour regagner la leur. Charles se réjouissait d'avance d'y être, il attrapa une carafe à vin et s'y servi dans une coupe qu'il posa sur ses lèvres. Magaret quitta son frère le roi pour retrouver son époux. Elle n'était pas contente et s'installa avec un regard hautain avant de finir par lui demander ce que voulaient ses hommes. Le duc de Suffolk répondit simplement avec un grand sourire qu'il s'agissait d'une invitation à une partie de chasse. Son épouse demanda s'il comptait y aller. Ce dernier répondit naturellement que oui , il voulait s'amuser. Une autre dispute éclata dans le couple, la jeune femme partie prétextant qu'elle voulait retrouver son lit. Charles soupira, il continua la soirée sans elle, il en profita même pour aller batifoler auprès d'une dame de compagnie de la reine Katherine. Il retrouva néanmoins son lit vers les une heure du matin. Le lendemain matin, le duc fit sa toilette, s'habilla et mangea. Il allait pour partir lorsque Margaret lui coupa la route. Elle insistait pour ne pas qu'il y aille. Bien déterminé à y aller, il l'embrassa tendrement avant de passer incognito créant les foudres de sa bien-aimée. Arrivée sur les lieux, il ne regretta pas un seul instant de s'être levé plus tôt. Il appréciait énormément les mondanités notamment quand celles-ci étaient fréquentés par de belles femmes. Charles en aperçu une à son goût, il allait s'approcher d'elle lorsque le Duc de Norfolk lui réclama un entretien. Il fallait s'y attendre ! Norfolk l'invita à rentrer dans la demeure des Boleyn pour être plus au calme. Si au début la conversation se voulait passionnante car, ils parlaient de culture, elle se transforma en stratégie. Le Duc fit part à Charles de son envie de faire tomber le cardinal Wolsey jugeant qu'il manipulait le roi. Suffolk était d'accord sur ce point de vue, il est vrai qu'il ne portait pas le cardinal dans son cœur et qu'il ferait un bon allié aux Boleyn. C'était le but de son invitation : être des leurs. Charles ne montrait rien, il se contenta de sourire. Malgré qu'il n'appréciait pas Wolsey il lui devait son retour à la Cour et les faveurs de Henri. Il ne donna toujours point son avis, il n'eut pas le temps car une jeune femme sortit de l'étage supérieur passa devant eux attrapant l'attention du Duc de Suffolk. Il ne connaissait pas Anne Boleyn la fille de Thomas. Une chose est sûre c'est qu'elle était d'une beauté enivrante. Norforlk qui constata que sa nièce n'avait pas rendu différent le jeune Duc en profita pour mettre fin à la conversation afin que Charles s'amuse à séduire Anne dans l'espoir qu'il accepte d'être des leurs. Le jeune homme sortit dehors, il admira la demoiselle danser merveilleusement bien puis il la suivi à l'écart. Anne semblait l'avoir remarqué mais elle l'ignorait. Ce qui donna envie à Suffolk de la connaître.

    « Puis-je m'asseoir à vos côtés ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anne Boleyn
    Lady Greensleeves

MESSAGES : 268
DATE D'INSCRIPTION : 21/11/2010
AGE : 26
LOCALISATION : France


Feuille de personnage
STATUT RP: On
RELATIONS:
MessageSujet: Re: Journée de liesse chez les Boleyn [ Anne et Charles ] Jeu 17 Mar - 22:52


    Cela aurait été trop beau qu’il ne m’ait pas suivie. Pourtant je savais parfaitement qu’il était un hôte et qui plus est un important. Mon père m’avait expliqué qu’il était une personne proche de Sa Majesté le Roi, ils étaient amis. Cela avait beaucoup de sens quand il s’agissait du Roi d’Angleterre. Je me devais de me montrer pleine de bonne grâce pour les besoins du plan de mon père. Lui faisant alors signe de s’assoir à côté de moi, je le dévisageais pendant quelques secondes. C’était un bel homme, parfaitement le genre auquel les femmes ne devaient pas résister. Il était un bourreau des cœurs, je pouvais le sentir. L’homme que l’ont crois parfait et qu’on ne revoit jamais, ou seulement dans nos rêves. Le fantasme absolu et le pire cauchemar. Une alliance qui avait souvent tendance à faire totalement craquer les femmes. Beaucoup d’entre elles voulaient se faire passer pour chétive et soumisse mais elles n’étaient rien de tout cela, je le savais parfaitement. Elles étaient en réalité des prédatrices qui voulaient se sentir désirée. L’amour n’arrivait qu’au second plan tandis que le désir était toujours présent.


    Tournant la tête vers les danseurs, je me délectais du spectacle. Les robes virevoltaient au milieu des rires et des sourires. On pouvait sentir une certaine ambiance d’innocence. Pourtant il me suffisait de tourner la tête vers mon père pour le voir parler de manière discrète dans un coin. Il fixait Anne et le jeune homme assis à côté d’elle. Son père n’était pourtant pas le seul à les fixer. Sa sœur, quelques pas plus loin la regardait d’un air noir. Beaucoup de choses avaient changées depuis qu’elles étaient rentrées de France et la bonne entende entre les deux sœurs n’étaient plus qu’une histoire ancienne. Des rumeurs peu aimable avaient courue sur sa sœur et avait finie par les séparer. Bien sûr son père n’était jamais loin et avait précisé à Anne de rester éloignée de celle-ci pour que rien ne vienne entacher sa réputation de jeune fille parfaite.

    ANNE_ Et si vous commenciez par vous présenter à moi, cela serait la moindres politesses même pour un joli visage comme le votre.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Journée de liesse chez les Boleyn [ Anne et Charles ]

Revenir en haut Aller en bas

Journée de liesse chez les Boleyn [ Anne et Charles ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ♠ Archive Rp-